Pathophysiological mechanisms of Flavivirus infection of the central nervous system

Nathalie Pardigon 1, *
Résumé : Les Flavivirus sont d’importants pathogènes humains. Transmis par la piqûre de moustiques infectés, les flavivirus tels le virus West Nile et de l’encéphalite japonaise sont capables d’atteindre le système nerveux central au sein duquel ils peuvent provoquer des maladies graves. Leur capacité à traverser la barrière hématoencéphalique est encore mal comprise. En revanche, le nouveau flavivirus émergent Zika accède rarement le cerveau des personnes adultes, alors qu’il est capable d’infecter les progéniteurs neuronaux dans le système nerveux central en développement du fœtus, où il suscite de terribles malformations congénitales incluant la microcéphalie. Cette courte revue est centrée sur quelques aspects de la physiopathologie des virus West Nile, de l’encéphalite japonaise et Zika tels la neuroinvasion et la neurovirulence, et met en lumière ce que nous savons de quelques mécanismes possibles mis en jeu lors de la neuropathogenèse induite par ces virus.
Type de document :
Article dans une revue
Transfusion Clinique et Biologique, Elsevier, 2017, 24 (3), pp.96 - 100. 〈10.1016/j.tracli.2017.05.005〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-pasteur.archives-ouvertes.fr/pasteur-01659333
Contributeur : Nathalie Pardigon <>
Soumis le : vendredi 8 décembre 2017 - 12:16:12
Dernière modification le : lundi 11 décembre 2017 - 15:40:24

Identifiants

Collections

Citation

Nathalie Pardigon. Pathophysiological mechanisms of Flavivirus infection of the central nervous system. Transfusion Clinique et Biologique, Elsevier, 2017, 24 (3), pp.96 - 100. 〈10.1016/j.tracli.2017.05.005〉. 〈pasteur-01659333〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

26