Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L’héritage de Mary F. Lyon (1925-2014)

Résumé : Mary F. Lyon est décédée le jour de Noël 2014, au terme d'une carrière scientifique exceptionnelle à la fois par sa longueur (plus d'un demi-siècle) et par sa qualité. Elle restera universellement connue pour avoir, la première, émis l'hypothèse qu'un seul chromosome X est exprimé dans les cellules somatiques des femelles de mammifères, tandis que l'autre est fonctionnellement inactivé grâce à un mécanisme intervenant au cours du développement embryonnaire et qui permet d'équilibrer le dosage génique X/autosomes. Cette hypothèse, formulée en 1961, annonçait la découverte, plus récente, d'un mécanisme épigénétique plus général de régulation de l'expression de nombreux gènes chez les mammifères.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [17 references]  Display  Hide  Download

https://hal-pasteur.archives-ouvertes.fr/pasteur-02552603
Contributor : Xavier Montagutelli <>
Submitted on : Thursday, April 23, 2020 - 5:03:00 PM
Last modification on : Tuesday, September 22, 2020 - 3:58:37 AM

File

MFLyon. MSc Final.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

Collections

Citation

Jean-Louis Guénet, Jean-Jacques Panthier, Philip Avner, Edith Heard, Xavier Montagutelli. L’héritage de Mary F. Lyon (1925-2014). médecine/sciences, EDP Sciences, 2015, 31 (6-7), pp.687-689. ⟨10.1051/medsci/20153106024⟩. ⟨pasteur-02552603⟩

Share

Metrics

Record views

30

Files downloads

38